Growth 500: FAQ – FR

0
60

.single-article-container .authors-line {
display: none;
}

.single-article-title.entry-title {
display: none;
}

.published.entry-date {
display: none;
}

.share-button {
display: none;
}

@media (max-width: 767.98px) {
.G5__section.G5__section–faq {
margin-left: .8em;
margin-right: .8em;
}
}

.row.sidebar-bigbox {
display: none;
}

.sticky.box.ad {
display: none;
}

FAQ/Modalités pour les classements Growth 500 et Startup 50

English: Frequently Asked Questions

Qu’est-ce que le classement Growth 500 / Les Leaders de la croissance?
Le Growth 500 — anciennement connu sous le nom de PROFIT 500 — est le classement de référence des 500 meilleures sociétés ouvertes ou fermées au Canada, classées en fonction de la croissance de leur chiffre d’affaires sur cinq ans; il fête son 32 e anniversaire en 2020. Les entreprises à capital ouvert ou privé peuvent y participer. Les résultats de notre classement annuel, accompagnés d’articles sur les lauréats, seront publiés dans un reportage spécial dans le numéro d’octobre du magazine Maclean’s, qui rejoint des millions de lecteurs d’un océan à l’autre, et en ligne à CanadianBusiness.com.

Qu’est-ce que le classement Startup 50?
Parce que le Growth 500 est basé sur une croissance des revenus sur cinq ans, les entreprises doivent exister depuis au moins cinq ans pour être admissibles. Mais nous croyons que les jeunes entreprises à croissance rapide méritent aussi des félicitations. Ainsi, nous célébrons également la croissance des jeunes entreprises au moyen du classement Startup 50 des meilleures jeunes entreprises en croissance du Canada, un pendant spécial du Growth 500 qui classe les entreprises publiques et privées selon la croissance des revenus sur deux ans. Le processus d’admission est le même pour les deux classements.

Pourquoi mon entreprise devrait-elle participer aux classements Growth 500 ou Startup 50?
Le Growth 500 et le Startup 50 sont conçus pour célébrer les entreprises gagnantes, et les lauréats précédents ont déclaré avoir bénéficié de multiples façons de leur présence dans ce classement. En plus de la couverture médiatique nationale de Maclean’s et de CanadianBusiness.com, de nombreux gagnants reçoivent de la publicité de la part de médias locaux et sectoriels. Il est courant que les gagnants attirent de nouveaux employés, reçoivent des félicitations de l’industrie et nouent des contacts avec de nouveaux clients et collaborateurs potentiels. Nous honorons également les dirigeants des entreprises gagnantes lors d’un sommet virtuel de DG. Enfin, il y a aussi la simple satisfaction de savoir que votre entreprise est parmi les meilleures au Canada.

Méthodes de classement

Comment établit-on le classement Growth 500?
Les entreprises participant au Growth 500 sont classées d’après le taux de croissance de leur chiffre d’affaires au cours des cinq dernières années. Pour le classement de 2020, les sociétés participantes doivent indiquer leur chiffre d’affaires brut de 2014 et de 2019 (ou les exercices financiers de 2013 et 2018, si les résultats de 2019 ne sont pas disponibles). Le Startup 50 classe les jeunes entreprises (fondées après le 1er juillet 2017 pour le classement de 2020) sur leur croissance des ventes des deux dernières années. Les candidats au Startup 50 doivent divulguer leurs revenus bruts pour 2017 et 2019.

Quelle information financière sera publiée sur les entreprises?
Afin de mieux servir les entreprises participantes, Canadian Business respecte les principes suivants quant aux renseignements de nature financière qui sont publiés:

  • Le chiffre d’affaires pour l’exercice le plus récent (soit 2019) ne sera indiqué que sous la forme d’une fourchette (ainsi, un chiffre d’affaires de 3,7 millions de dollars apparaîtra comme « 2-5 millions $ »)
  • Nous ne publierons plus les chiffres d’affaires de l’exercice servant de point de départ à la période de cinq ans (soit 2014 pour les candidats au Growth 500 et 2017 pour les candidats au Startup 50), mais demanderons ces informations pour les vérifier.
  • Aucune information ne sera publiée concernant la rentabilité d’une entreprise en particulier.
  • Exemple: dans le classement Growth 500 de 2019, les données financières d’une entreprise apparaîtront comme suit : « Société participante ltée / Chiffre d’affaires 2019 : 2-5 millions $ / Croissance sur 5 ans : 127 %. »

Comment définit-on le chiffre d’affaires utilisé dans ce classement?
Le Growth 500 définit le chiffre d’affaires annuel brut en suivant les principes comptables généralement reconnus (PCGR). Les ventes qui ne peuvent être comptabilisées à titre de revenus d’après les PCGR ne comptent pas non plus pour le classement Growth 500. (Un agent de voyages, par exemple, peut déclarer ses commissions sur la vente de billets d’avion, mais pas sur le prix total des billets.) Les revenus bruts déclarés doivent être nets des remises et réductions de prix. Les franchiseurs ne peuvent déclarer que les revenus de la société mère, et non ceux de leur réseau.

Comment vérifie-t-on les déclarations des candidats?
Les candidats doivent tous soumettre des états financiers complets pour les exercices financiers utilisés pour déterminer leur taux de croissance. Notre politique de vérification des états financiers est ce qui donne de la crédibilité à Growth 500 et à Startup 50 ; c’est une étape obligatoire pour les gagnants potentiels. Les entreprises qui ne fournissent pas d’états financiers ne seront pas prises en compte pour le Growth 500 ou le Startup 50.

Critères de participation

Qui peut présenter sa candidature à Growth 500 ou à Startup 50?
Pour être admissible au Growth 500 ou au Startup 50, une entreprise doit:

  • Avoir son siège social au Canada et mener une part importante de ses activités au pays
  • Être indépendante (et non être la division ou la filiale d’une autre entreprise, à moins que celle-ci ne soit une société de portefeuille)
  • Appartenir à des intérêts canadiens pour plus de 50 % du capital dans le cas d’une société à capital fermé. Les entreprises à capital ouvert dont le capital appartient à 50 % ou moins à des intérêts canadiens seront examinées au cas par cas
  • Être gérées indépendamment des sociétés apparentées qui sont aussi candidates. (Voir la question « Deux sociétés apparentées peuvent-elles présenter des candidatures distinctes ? » ci-dessous)

Quels sont les critères de revenus pour le classement Growth 500?
Aucune restriction ne s’applique sur le maximum que peut atteindre le chiffre d’affaires. Ses valeurs minimales, par contre, sont soumises aux conditions suivantes:

  • Pour l’exercice financier le plus récent devant servir à calculer la croissance sur cinq ans (soit 2019), un chiffre d’affaires de 2 millions de dollars ou plus est requis
  • Pour l’exercice servant de point de départ au calcul (soit 2014), les entreprises admissibles doivent avoir généré des produits d’exploitation
  • Tout chiffre d’affaires inférieur à 200 000 dollars sera ramené arbitrairement à cette valeur minimale pour les besoins du calcul. Il s’agit ainsi d’éviter que l’on n’obtienne des taux de croissance sur cinq ans artificiellement gonflés par des différences négligeables dans les chiffres d’affaires initiaux de candidats par ailleurs équivalents. Sinon, une entreprise dont le chiffre d’affaires serait passé de 1 dollar à 2 millions de dollars, par exemple, aurait un taux de croissance plus élevé que celui d’une entreprise dont le chiffre d’affaires serait passé de 2 dollars à 3 millions. Voici un exemple de calcul. Une entreprise faisant état de chiffres d’affaires de 2,2 millions de dollars pour 2019 et de 100 000 dollars pour 2014 se verra attribuer pour cette année de départ le chiffre d’affaires minimum de 200 000 dollars, ce qui lui donnera un taux de croissance sur cinq ans de 1 000% : (2 200 000 – 200 000) / 200 000) * 100 = 1 000%.

Quels sont les critères de revenus pour le classement Startup 50?
Le Startup 50 est destiné à célébrer les entreprises qui ont connu une forte croissance, mais qui n’ont pas encore cinq ans (et qui n’ont donc pas encore cinq années de données de ventes à mesurer). Nous ferons cela en classant les jeunes entreprises en fonction de la croissance de leurs revenus sur deux ans. Les entreprises sont admissibles au Startup 50 de 2020 si elles ont commencé leurs activités entre le 1er juillet 2017 et le 1er juillet 2019. Il n’y a pas de limite de revenus maximale. Les exigences de revenus minimaux s’appliquent comme suit:

  • Pour l’exercice financier le plus récent devant servir à calculer la croissance sur cinq ans (soit 2019), un chiffre d’affaires de 1 million de dollars ou plus est requis
  • Pour l’exercice servant de point de départ au calcul (soit 2017), les entreprises admissibles doivent avoir généré des produits d’exploitation
  • Tout chiffre d’affaires inférieur à 200 000 dollars sera ramené arbitrairement à cette valeur minimale pour les besoins du calcul. Il s’agit ainsi d’éviter que l’on n’obtienne des taux de croissance artificiellement gonflés par des différences négligeables dans les chiffres d’affaires initiaux de candidats par ailleurs équivalents. Sinon, une entreprise dont le chiffre d’affaires serait passé de 1 dollar à 2 millions de dollars, par exemple, aurait un taux de croissance plus élevé que celui d’une entreprise dont le chiffre d’affaires serait passé de 2 dollars à 3 millions. Voici un exemple de calcul. Une entreprise faisant état de chiffres d’affaires de 1,2 millions de dollars pour 2019 et de 50 000 dollars pour 2017 se verra attribuer pour cette année de départ le chiffre d’affaires minimum de 50 000 dollars, ce qui lui donnera un taux de croissance sur deux ans de 500 % : (1 200 000 – 200 000) / 200 000) * 100 = 500 %.

Les sociétés sans but lucratif peuvent-elles participer?
Non.

Les franchiseurs et franchisés peuvent-ils s’inscrire?
Les franchiseurs sont admissibles, mais pas les franchisés. Cependant, les franchiseurs seront classés uniquement en fonction des revenus de la société mère. Ils ne doivent pas déclarer ceux de l’ensemble de leur réseau.

Deux sociétés apparentées peuvent-elles présenter des candidatures distinctes?
Seulement si elles mènent des activités indépendantes. Les divisions et filiales seront refusées.

Comment présenter sa candidature

Comment puis-je présenter la candidature de mon entreprise?
Remplissez le bulletin de mise en candidature électronique, ou téléchargez la version imprimable, que vous remplirez et renverrez par la poste ou par télécopieur. Les coordonnées figurent sur le bulletin de mise en candidature. Les candidatures doivent être présentées avant le 14 juin 2020. S’il semble que votre entreprise peut se classer, soit pour le Growth 500, soit pour le Startup 50, nous communiquerons avec vous pour vous informer des prochaines étapes, qui débuteront en juin 2020.

Ma société peut-elle être à la fois dans le classement Growth 500 et dans celui de Startup 50?
Non. Votre admissibilité à l’un ou l’autre des classements dépendra de la date de votre fondation, tel qu’il est indiqué sur votre bulletin de participation.

Y a-t-il des frais pour s’inscrire aux Leaders de la croissance / Growth 500 ou Startup 50?
Il n’y a pas de frais d’inscription.

Faut-il déclarer les recettes de l’exercice financier ou celles de l’année civile?
Celles de l’exercice financier. Pour le classement 2020, on déclarera les revenus de l’exercice financier complet le plus récent en date du 30 avril 2020, de même que celui qui le précède de cinq ans (celui qui le précède de deux ans pour les candidats au Startup 50). Si votre exercice financier se termine le 30 septembre, par exemple, vous déclarerez les revenus des exercices terminés les 30 septembre 2019 et 2014. S’il prend fin le 31 janvier, vous déclarerez ceux des exercices terminés les 31 janvier 2019 et 2014.

Que faire si notre date de fin d’exercice a changé?
Nous vous encourageons à poser votre candidature quand même. Chaque cas recevra une attention particulière.

Que faire si mon entreprise déclare ses revenus en dollars américains?
Vous pouvez inscrire vos revenus dans la même devise que vos états financiers.

Que se passera-t-il à la suite de mon inscription au Growth 500 ou au Startup 50?
Si le taux de croissance de votre entreprise semble vous placer dans l’un ou l’autre de ces classements, nous vous contacterons à partir de juin 2020 pour remplir un questionnaire détaillé et vérifier les informations financières. Une fois ces étapes terminées, si votre entreprise reste admissible, nous enverrons un courriel à votre directeur général pour confirmer que les données financières que nous avons dans les dossiers sont correctes. Si votre entreprise fait partie du classement, vous en serez informé avant le 30 juillet 2020. Veuillez noter cependant que nous ne révélerons pas le rang exact de l’entreprise jusqu’à ce que le classement soit publié.

Quand les gagnants seront-ils annoncés?
Les listes de Growth 500 et de Startup 50 de 2020 seront dévoilées sur CanadianBusiness.com en septembre 2020 et dans le numéro d’octobre 2020 de Maclean’s, dans les kiosques à journaux commençant à la mi-septembre 2020.

Modalités

Un candidat peut-il se faire disqualifier?
Canadian Business et Maclean’s se réservent le droit de retirer à tout moment des classements Growth 500 et/ou Startup 50 le nom de toute société dont ils jugeraient que son inclusion pourrait nuire de quelque manière que ce soit à la réputation de Canadian Business et de Maclean’s ou de leurs programmes de classement respectifs. Canadian Business et Maclean’s se réservent en outre le droit d’annuler sans préavis toute invitation à participer à l’une ou l’autre des activités associées à ces programmes.

Erreurs dans le classement
En de rares occasions, il est possible que le taux de croissance indiqué pour l’un ou l’autre des participants aux programmes Growth 500 et Startup 50 soit incorrect, en raison d’une information incomplète ou inexacte fournie par le participant ou d’erreurs commises dans l’interprétation de l’information fournie. Dans de tels cas, et à la demande du participant en question, nous pouvons publier un avis de correction, à notre seule discrétion, dans le classement de CanadianBusiness.com.

Pour en savoir plus

À qui dois-je m’adresser si j’ai d’autres questions à poser
Veuillez écrire à growth500@stjoseph.com.

The post Growth 500: FAQ – FR appeared first on Canadian Business – Your Source For Business News.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here